Cœur de Grimm

Contes de fées et Légendes héroïques...
Venez ouvrir le livre des Mythes du monde de Remnant !
Avatar du membre
Veryan Anduren
Messages : 48
Enregistré le : dim. 5 mars 2017 19:01
Localisation : Ankh-Morpork
Episode actuel : Volume 4, Chapitre 12: No Safe Haven
Perso RP : Lucian Cinnabar
Niveau : 0

Cœur de Grimm

Messagepar Veryan Anduren » dim. 17 déc. 2017 16:29

Les Grimms ont-il un cœur ? Sont-ils capable d'aimer ? Peuvent-ils seulement éprouver autre chose qu'une haine farouche à l'égard des Hommes ?

Si vous vous posez ces questions, alors peut-être que cette histoire y répondra

Il était une fois un chasseur. C'était un grand combattant, un vrai héros, qui protégeait son village contre les Grimms. Il combattait courageusement ceux qui attaquaient le village,s et pourchassait impitoyablement ceux qui rôdaient dans les bois alentours.
Ceux-ci commencèrent à se faire plus rares. Craignaient-ils le chasseurs ? Peu lui importait. Tant qu'il restait un Grimm, c'était un Grimm de trop.

Un jour, lors de sa patrouille quotidienne en forêt, il affronta un Beowolf. De tels monstres n'étaient plus un problème pour lui depuis longtemps, et le combat fut rapide. Une feinte, une contre-attaque, et il lacéra profondément le flanc droit du Grimm. Celui-ci recula avec un cri de douleur, dégagea le chasseur d'un coup de patte, et s'enfuit dans le sous-bois
Le chasseur le traqua, suivant les traces que laissait son ventre blessé. Malgré sa blessure, le Grimm était rapide, et la poursuite dura longtemps.
Alors qu'il pensait rattraper la bête, quelle ne fut pas sa surprise quand il entendit un sanglot étouffé, là où, d'après lui, devait se trouver le monstre. Il écarta les buissons pour voir qui produisait ces pleurs

C'était une jeune femme. Allongée près d'un ruisseau, elle lui tournait le dos, ne laissant entrevoir d'elle que ses longs cheveux noirs. Elle s'aspergeait régulièrement le coté droit, et le chasseur aperçut du sang sur ses doigts.
La pensant blessé par le Grimm, il s'approcha d'elle. Elle se retourna, et le chasseur put distinguer son visage. Une peau blanche, des lignes rouges allant de son front à ses yeux et de ses yeux à ses joues, et des yeux écarlates.

Le chasseur comprit alors. C'était elle, le beowolf. Il saisit alors son arme, prêt à achever ce qu'il avait commencer, mais arrêta son geste quand il vit la réaction de la fille : elle recula, effrayée, et ne semblait pas vouloir combattre.
Le chasseur n'était pas capable de frapper une créature qui ressemblait autant à un humain. Il rangea son arme, et la porta jusqu'à sa cabane pour la soigner. Et alors qu'il s'occupait d'elle, il fut ébloui par la beauté de cet être. Et quand, avant de s'endormir, elle lui offrit un sourire, il ne voulait plus qu'elle parte.

Et elle ne partit pas. Elle semblait l'aimer autant que lui l'aimait. Et il restèrent ensemble de longues années, chasseur et Grimm, vivant heureux. Les Grimms n'approchait plus du village, et le couple vieillit ainsi.

Mais un jour, le chasseur entendit du bruit dehors. Intimant à sa compagne de rester à l'intérieur, il empoigna sa vieille arme, couverte de poussière, et se précipita à l’extérieur.

L'Ursa qui l’attendait dehors le fit voler d'un coup de griffe. Et avant que le vieil homme ne puisse réagir, il l'écrasa de sa patte. Mais le chasseur était solide, et il résista au coup

C'est alors qu'il entendit un bruit. Tournant la tête, il aperçut sa compagne qui sortait calmement de leur cabane. Il tendit un bras vers elle, l'appelant à l'aide. Elle s'approcha doucement de lui, sans que l'Ursa ne réagisse

Et alors qu'elle se trouvait assez près pour l'embrasser, elle le lacéra de ses griffes.

L'Ursa et le Beowolf se partagèrent alors le corps du chasseur qui avait fait confiance à un Grimm

Voilà la réponse à votre question. Souvenez-vous que les Grimms sont nos ennemis. Il ne sont que haine et destruction. Il n'ont pas d'amour, pas de sentiments, pas de cœur.
Frappez sans pitié, car eux n'en auront aucune.
"Les contes de fées ne révèlent pas aux enfants que les dragons existent. Les enfants le savent déjà.
Les contes de fées révèlent aux enfants que l'on peut tuer les dragons"
G.K. Chesterton

Retourner vers « Contes de Remnant »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité